Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 15:35
Mes meilleurs voeux

Hier c’était noël dans les chaumières

De tous ces partout on a déballé les affections

Pour que ce nouveau jour soit lumière

Dans tous les cœurs, un décor de satisfactions

Ils ont brillé, oui tant ont-ils brillé sans mystère

 

Que la nouvelle année soit comme ce gai principe

Qu’elle illumine tous les yeux à votre doux délice

Celui de l’amour festif, royal cadeau d’hermine

Couronnant toutes ces pensées qui polissent

L'éloquent de ces bonheurs d’explosions qui raniment

 

Tel est mon cher souhait, altruiste il n’a de prix

Comme de fous espoirs qui épuisent vos soucis

Pour votre bonheur ; je l’emprisonne sans dédit

Comme votre bonne santé que je veux resservie

Chaque jour pour que vos demains soient sertis

Du plus que meilleur assorti

Afin qu'Il vous étreigne de mon bon dit

Meilleurs vœux en cet an 2017

☼ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans Bonheur
commenter cet article
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 13:03
Toi ma patience

 

 

NB : Vous pouvez lire ce poème deux fois car il contient deux poèmes en un.

Le premier : texte à lire en entier

Le deuxième : lire le premier vers de chacune des strophe, la rime n’a pas été escamotée.

 

 

 

Toi ma patience

 

Patience je voudrai t’aimer

Comme une jeune fille pure

Qui a toujours belle allure

Quand on la caresse rassurée

 

Dans ton calme me réaliser

Pour éviter les défiances

De ceux dont l’attirance

Voudrait me conduire ruiné

 

Fondre dans ton silence aisé

Pour me protéger des tensions

Elles sermonnent ma bonne raison

Décider hâtif l’acte grossier

 

Savoir que le temps gêné

Comprendra mon intention

De te donner la sage satisfaction

De marcher légèr à tes cotes

 

Survie à ta sage requête

Mon esprit du succulent

Ce repaît de ton éblouissement

Pour ton hardiesse des étiquettes

 

Quand tu mènes ton enquête

Sur le contenu de mes actes

Consommés répulsifs à ton pacte

De voler ton image à la sauvette

 

Sur ma vile fébrilité tu quêtes

De vouloir me sauver de la lise

Ce mauvais pas où je m’enlise

Te quittant de ma pensée muette

 

La suffisance de ma docile conquête

Sera de rester présent sempiternel

Attaché à ta pureté, belle ombrelle

Pour repousser toutes formes de tempêtes

☼ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans pensées-esprit
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 13:08
Lettre au peuple d'Alep

 

 

Le temps passe semant  la terreur

Produit par  ces gens marmoréens au  malheur

Brave  peuple détruit  dans les ruines d’ d’Alep

Je ne peux rien faire mais ce n’est mon concept

 

Les bombes déchirent en lambeau

La paix de tous ces cœurs , O bourreaux

N’avez-vous pas  trace de sentiment

Pour arrêter tous ces vils tourments

 

Le monde est relié en tout cotés

Les réseaux nous apportent à satiété

Ces images d’horreur  où règne le  désastre

Alors dans le silence  on voudrai prier les astres

 

Il est ce dernier message dans ce décor

Qui nous lance indigné son dernier au revoir

Pour lui la vie n’a plus de rimes  elle part en  congés

Comment  toi l’homme de pouvoir peux-tu te  délasser

 

O belle humanité  exprime  ta brulante  douleur

Que nous font subir tous ces arnaqueurs

En leurs  néfastes discours pour nous tromper

Et nous asservir comme des hallucinés

 

Oui belle humanité , crions  notre  désaveu

Pour tous ces actes qui salissent  tous nos vœux

Que la paix soit notre pouvoir entre tous nos  peuples

Des quatre points cardinaux que s’élèvent

Nos voix pour clamer  notre amour des uns aux autres

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans politique
commenter cet article
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 13:50
Amours fidèles

 

 

 

J’ai consulté mon trop bon clinomètre

Voulant voir en puissance apparaître

Cet amour que je te voue  à fond d’être

Prêt à libérer  ce pulsar constant à émettre

 

Ma monolithique galaxie gravite à ta merci

Rebondit sur les plaisirs de tes envies

Et mon astre  te suggère  ces folies

S’aimer  accrochés à notre  beau paradis

 

Je t’emporterai sur la voie lactée illuminée

Comptant  les étoiles et t’en rendre les baisers

En  inventoriant  les jours de l’infini à t’assurer

Les bienfaits de cette vision à ne plus devoir en  rêver

 

Nous volerons sur les éthers qui règnent en silence

Sur les contrées solitaires de nos amoureuses errances

Où nous reprendrons le souffle de notre puissance

Pour vivre en apesanteur tous nos  instants  d’absences

 

Je te donnerai de vivre ces explosions  jouissives

Qui libèrent  les engendrements d’astres suggestifs

Dans les espaces libérés  d’une vie toute inventive

Où les amours se fidélisent  aux pensées projectives

 

Notre monde sera  protégé de ces maladies démoniaques

Nous n’aurons à souffrir de ces maux de l’arnaque

Et nos cœurs ne connaîtront  qu’un voyage paradisiaque

Pour garder ce bien être à l’infini et mourir  insomniaque

☼ŦC

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 14:01
Un amour en chemin

 

 

 

Je suis sorti agile de ma chaumine

A la rencontre  d’une âme splendide

Soleil levant des jours de bonne mine

Descendant  ravager mon corps  intime

 

Lamaneur précieux de ton joli cœur

Sur les horizons  de mon bonheur

Ton amarre crisse sur ma peur

De ne comprendre toute mon  ardeur

 

Intrigante beauté je me remets parfait

A l’illusion  de mes mots en nécessité

Pour t’apporter mon modeste paysage lié

A ma passion, il se dévoile à ta jetée

 

Deviendras-tu à ces demains  couventine

Des arches de ma raison qui s’enlumine

De tes prières incantatoires  de sage citadine

Vers mon cœur en campagne du  sublime

 

Je ne me suis jamais  connu d’antigène

Pour ce chemin que je parcours sans gène

Ton sourire en ce matin sera mon oxygène

Que je respirerai dans ton ciel sans peine

 

Du greffon rencontré surgira le dragon

Tonnerre d’un coup de foudre  mignon

Approche ignée  dans la noble  maison

De nos cœurs nourris de cette floraison

 

Je cueillerai à jamais sevré  les pétales

De tes bontés déposés sur mon rêveur étal

Je les fortifierai  de mon oeuvre estivale

Baisers soyeux  à la touche phénoménale

 

Sur le temps je te répéterai ce tempo

Chef d’orchestre de  mon cœur maestro

Pour oublier nos  soupirs j'entrevois les allégros

D’un transporté dans mes hauts fortissimo

 

Je te donne maintenant la belle partition

Découvre là  ce n’est pas une audition

Mais ma passion  infinie sans inanition

D'un bonheur que l’on s’octroiera d’admiration

ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans Amour prélude
commenter cet article
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 14:11
Toi et Moi (acrostiche)

 

T u me voles  mes légers baisers

O rfèvre de l’amour des sensualités

I ndique-moi gestes  mythiques pour  ta beauté

                            

E mmène-moi sur le lit de tes plaisirs

T u connaîtras la cache de mes bonheurs

                             

M endiant de ton amour je cueillerai

O mbres de ton palais  en  tes  souhaits

I mpertirbable  amour  réfugié à ton secret

☼ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans acrostiche
commenter cet article
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 13:01
Il est doux d'aimer

 

 

Il est doux, il est doux

D’aimer dans vos sourires

Quand de vos yeux s’unir

Sonne le plaisir de votre redoux

 

Tendresse  tu me câlines

Sur mon fond de pensées

Elles frissonnent à ta gaîté

Je cours vers ma  belle féline

 

Baisers déposés sur mes désirs

Ils se révèlent sur ta mirifique beauté

Douceurs de ta sensuelle beauté reposée

Mes lèvres apaisent sages tes soupirs

 

Courbe pure de ton friand déhanché

Enrubannée  d’un  flot  bouclé et  doré

Frissons captés de ta  chevelure chaloupée

Démarche  étourdissante de princesse enviée

 

Je m’accroche  désespéré à tes pieds soyeux

Les dévorent jouisseur,   miel  de ma passion

Je rage au sevrage de ma bonne satisfaction

Docile d’être le  repu affectif  du merveilleux

 

Assoiffé de tes tentations saines  je  m’abreuve

Tes poses suaves  m’enivrent heureux  de pulsions

Ma tête divague à gommer ces furtives  sensations

Je ne te quitte,  je  t’enfouis dans ma prospère  épreuve

 

Quand ton corps me dira vole à ma réalité

Je me surpasserai pour  toujours te dévoiler

Mon bonheur de te recueillir dans mon nid douillet

Où s’unissent   les nichées  pour la grande éternité

ŦC

 

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 13:00
L'éclat des amours

 

Debout  sur mon rêve cavalier je glanais

Des indices somptueux tout en  trustant

De mes yeux  lumineux le jardin ondoyant

De la belle ravageant  mes désirs ravivés

 

Mon délice te prendre dans mon verveux

Jouant de ma plénitude  de grand baladin

Qui s’extase  à la vue des grands desseins

De ton avenir, jours comblés de plaisirs luxueux

 

Souffle de mon corps, caresses  mélopées

Elles se faufileront  sur ta pensée sans facétie

Seule mes  prières à ton envie seront ma minutie

Je ne quitterai plus tes faveurs  par trop obsédé

 

Quand je coucherai mes mots sur ta pensée  ravie

Tes yeux me diront voilà  tout mon  bien cessible

Mes lèvres ont faim de tes fastueux bonheurs fissibles

Ma pensée extirpe ces désirs adulateurs que l’on ne tarie

 

Dans le soleil de ma vie je graverai ton image gouachée

Pour me sortir en ta compagnie de mes petites  angoisses

Tu seras fière de me conduire dans ces lieux où pavoise

L’éclat des amours de ces mers fructueuses jamais asséchées

 

Nos destins s’accrocheront  à la joie de la convergence

Nos regards, nos mains soudain n’auront plus de barrières

Ils dévaleront soyeuses  les courbes de nos sensations fières

Le doute soulevé  nous voguerons vers  l’amour de la précellence

ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 18:32
Confiance je ne suis tragédien

 

 

J’ai trouvé sur ma route la lépreuse

Me donnant les frissons  de la pagaille

Qu’elle entretenait  cette ville canaille

Sans vergogne pour mon esprit, la briseuse

 

Confiance c’est toi l’éhontée  qui  resquille

Dans le nid de ma pensée tous ces ramassis

Quand de temps à autre j’entends le clapotis

De bonnes paroles voilà que tu me houspilles

 

Non,  confiance  je ne suis pas un tragédien

Mon souhait est d’en terminer avec  les querelles

Qu’enfin ma volonté puisse  ouvrir la propre vannelle

Pour m’éviter les inquisitions gênées du quotidien

 

Mon amour ne doit pas subir toutes tes fadaises

Je ne veux pas qu’il meure de cette vraie méprise

Alors confiance sois sage je veux que tu pactises

Avec ma volonté quelle ne craigne d’autres malaises

 

Si au détour d’une pulsion j’entrevois ta silhouette

Je fermerai ma pensée car je ne crois au masochisme

Et je ne ferai plus un compte de ton  virulent mysticisme

De mon esprit vif je t’enfermerai dans ma  mésangette

 

Confiance  je ne serai l’esclave de ta triste trituration

Pour cet amour  ma pensée s’oblige d’être conquérante

De ce bel abri s’assagit ma jeune folie  concourante

Elle se prépare à cet avenir, fait de saines  prosternations

    ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans pensées-esprit
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 13:50
Les épis de vos vies

 

Au coin serré du petit champ de blé

Nous avons cueilli les épis de nos vies

Baisers entrelacés de nos fidèles envies

Dorées  au grand soleil de passions  sublimées

 

La sève de nos cœurs saigne sur nos pulsions

Dans le silence  de notre intime recueillement

Se mêlent  les cantiques  de l’étourdissement

Ils nous entraînent légers à de  pures tentations

 

Nos yeux se dévorent, appétit  des affamés

Courent sur nos corps  comme des morfales

Émiettent nos beautés  aux plaisirs fatals

Des bonheurs pour ce  vif  amour dual esseulé

 

Mots tendres au langage court, il s’excuse

De ne pas être prolifique en  incantations

Seul perce la bulle messagère,  de ces « je t’aime »

Témoin de l’accident ravageur de notre  passion

 

Satellites des bonnes pensées, unique trajectoire

Elle rayonne sur notre  orbite des  douces  sensations

Dégage  ces énergies de l’amour  igné des  pulsions

Qui irradient  nos corps révélés à l’effet ostentatoire

 

Au  mélange de nos corps joueurs s’élève

Un merci enjoué aux  effluves de bonnes senteurs

Elles se mirent dans le bleu  de ce fondé bonheur

Que nous offrent les cieux  accroché à notre rêve

 

Le gentil étourneau à tire d’ailes  nous a prévenu

Il est temps de dénouer votre union de l’altitude

Les choses ordinaires vous attendent  dans la plénitude

Profitez-en pour percer les  secrets de tous vos imprévus

ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche