Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 13:38

 

4589293178_1245c7e52f.jpg

 

De par si tant de tant va le temps

Insaisissable instant  bourlinguant

Sur le futur, ce passé du présent

D’où vient-il ! L’irréel néant d’un vide

Il se déploie dans le tout du mouvement

L’immobilité absolue un anéantissement

Non ! Il se va tel un métronome  patent

 

De par origine sans origine va le temps

De  par ce fut, se fut sans être jamais  fut

De par passé sans passé d’éternel passé mue

Il n’a pour vous aucun regard l’intouchable  vorace

Car il n’est pas pressé et migre jamais repu

Vers des horizons dont il a le secret congru

Dont vous souhaiteriez  savoir tout son inattendu

 

De par instant de l’instant courre l’instant

De par l’avant de l’avant toujours de l’avant

Ne vous retournez plus il est là sur le devant

Derrière vous il n’est plus en actuelle  action

L’histoire s’immobilise, mémoire  se détournant

Au dessus de vos esprits en recueillement

Du rêve des hier, celui de votre genèse passant

 

De par le non stop du non stop il ne s’arrête

De par sens du sens, en marche du sens honnête

Ne pensez pas l’arrêter dans le coin d’une fenêtre

Un instant se compte instant, intangible réalité

La plus folle des vitesses, est force d’activité désuète

Qui entraine inéluctable le temps qui s’apprête

Dans votre parallèle chemin de vieillesse replète

 

De par cadence de cadence ii se cadence

De par tempo de tempo il se vole sa transe

Laissez-le se couler  sur votre vie avec chance

Car vous ne verrez l’instant qu’une unique fois

Ne chercher pas à le récupérer, il a sa cruelle  défiance

Alors Profitez du temps que la nature vous agence

Il est de bon aloi, n’en bénéficiez qu’encerclé de patience

 

De par pensées de pensées, mène à sa pensée

De par tic- tac de tic tac, vous offre son cadencé

A votre étape d’éternité, prenez-le avec suavité

Ne le quittez hors la fin d’une vie escomptée au réel

Ne dies pas il est trop court, trop long, contrefait

Vous l’accompagnerez  au chaque matin  régimenté

Pour le suivre aux demain, vous sa  poussière d’éternité

☼ƑƇ

Partager cet article

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans Objets
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche