Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 13:12

 

 

 

3925856504_41bb0f21fe.jpg

 

 

Jojo je l’aime ce bon rigolo

Il n’a pas de boulot

Chaque  jour au bar du bistrot

Il se tape les grilles du loto

Pour gagner le  gros lot

Le mercredi,  le samedi, trop sot

Il ne fera  jamais  dodo

Il attend son  loto

Et ses bons numéros

Un jour le grand costaud

Du bar des gigolos

Il se l’est mis à dos

La grille  recto verso

A l’envers l’a mise de facto

Pour sourire aux bons numéros

C’était bien sûr trop beau

Pour notre brave Jojo

Il a pleuré sur son pajot

On ne le reverra plus, de sitôt

 

Loto fini, pourri loto

Il n’en  fait plus, de démo

Il est jockey,  des petits chevaux

Il court sur sa télé là-haut

Au café du petit trot

Il épluche les journaux

Histoire à la Decaux

Le mors est  au bistrot

Celui ci ce n’est qu’un veau

Il galope toujours au trot

La corde il devrait  la prendre au mot

Et  au cou s’en faire un garrot

Bof  suffit  c’en est que trop

Je suis maintenant trop chaud

Le jockey ce n’est qu’un faux

Il truque par défaut

La course pour les blaireaux

Par bonté! J’ai joué ce duo

Des favoris, pas de méli-mélo

Ce Dupont de nounours il est bien beau

Il gagnera tantôt

Attention encore un galop

Tantine me traite de rigolo

Je ne suis pas un  barjot

Pour dépenser au jeu  tout mon magot

Privilégié j’en garde  pour mon cigarillo

Cinq, dix, quinze le tiercé je l’ai dans la peau

Sangsue de mon travail au noir, quel fiasco

Je le savais le onze devait rentrer plus tôt

Merde, pardon  comment demain j’irai au boulot

 

O Jojo pauvre jojo

Quelle galère tu n’as plus d’eau

Ils t’ont coupé le robinet,  les salauds

Tant pis pour ce  luxe qu’est vie  de château

Tu te laveras au coup langue du bon  Bulto

Pour que ceux là te donnent  le sou de leurs écots

Tous ces petits bourges  de la philo

Ceux qui ne comptent plus en francs mais en euros

Euros millions  encore un leurre de leur déco

Qui  usent  tes yeux  de tous  leurs  ragots

Qui  te disent que t’es un sot

De croire  encor au grattage des gémeaux

Thème astral de ces  voleurs maquereaux

Qui laisse un goût amer à ton vide porte-euros

O jojo, O jojo ne soit jamais  dévot

De tous ces jeux  véreux qui  te mènent à l’hosto

Plus nu que sous  la douche de tes grands sanglots

 

O Jojo, brave Jojo

Demain tu ne seras plus au chaud

O Jojo; sage Jojo

Cherche et lit le dico

Mettre en jeu s’est risquer gros

 O Jojo, ami Jojo

Ne risque pas ta vie par défaut

O Jojo quand tu trottes, ne trotte jamais au gallot

☼₣€

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans Vie au quotidien
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche