Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 12:16

6410003711_a3deef4f98.jpg

 

 

Perdu au  fond d’un caniveau voleur

Je vis étincelant un gros lourdaud

Très certainement,  o pauvre couteau

Il avait lâché son bon  cran avant l’heure

 

Je me suis rêvé de sa vie jusqu’ici

Il affichait son acte de naissance

En deux lettres façonnées d’aisance

Le A devait être son prénom serti

 

Je me suis mis  à penser tout haut

Anatole mon  pas de tôle, ce n’est pas du toc

Après tout,  assez je m’en moque

Tous ces prénoms j’en prends un par défaut

 

J’ai trouvé  ce doit être Adam, à dents cassées

Regardez ! Il lui manque deux de ces lames

C’est triste de voir que l’on jette votre âme

Pour un simple petit ennui,  sans être usé

 

Prenons le B,  ce doit être là son nom

Je ne suis pas policier mais je vais enquêter

Ma pensée à un grand fichier  tout prêt

Au fond de sa mémoire  aux neurones capons

 

Bateau, non ce ne peut être un nom bateau

Bouleau, trop neuf pour être un travailleur

Baron, pourquoi serait t’il noble d’ailleurs

But, pourquoi pas un sportif musclé du fourreau

 

Bataille, je le savais c’est un  tueur

Il devait aimer le litron et son  bouchon

La lame du tire-bouchon à la queue poltron

Elle est tordue, elle n’a pas l’aspect du vengeur

 

Pauvre mignon  on n’avait pas d’attention pour lui

Le laisser seul à son jeune age à la belle étoile

L’autre avait partagé son déjeuner prés du poêle

Il lui a même  entre les lames,  laissé des restes de brie  

 

Par contre assez étonnant son cuir reluisait

Une vraie peau de biche effarée d’être là

A attendre que le chasseur imposteur la chassa

Heureuse fut t’elle que mon oeil  fut émerveillé

 

Je lui ai tendu un peu de ma chaleur, il faisait froid

Je l’ai senti  doux se blottir contre ma cuisse

Sa vie est tracée il participera à mon sage vice

Démonter et remonter mes miniatures à leur endroit

 

Je l'ai rebaptisé, désormais il porte sur son flanc

A comme amour et E comme éternel, il sera à ma vie

Je lui ai arraché sa lame tire bouchon synonyme de nervis

Ce n’est pas une contrainte  je ne bois ni rouge, ni blanc.

☼ƑƇ 

 

 

Partager cet article

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans Objets
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche