Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 15:12

 

Photo_0013.JPG

 

 

Le soleil tôt levé nous lécha

Sa bave poisseuse humidifia

Nos corps endormi de lumière

Par  cette nuit étoilée de prière

 

Sans attendre nous nous mîmes

En quête  d’être prêt en rythme

Pour partir à grand pas saccadés

Vers des horizons insoupçonnés

 

Nous quittâmes la ville muette

Seule au coin de rue, la charrette

Se balançait au petit  vent de l’été

Chantonnant ravie d’un air hébété

 

Nous passâmes le pont des allies

Nouveaux quiets guerriers pressés

De blesser nos yeux à la bonne dame

Cette nature, terres de nos mânes

 

Les  arbres paresseux ajustaient

Nos pas scrupuleux et si légers

Pour laisser s’exprimer tous ces corps

De nature morte dit t’on sans remord

 

Nous écoutâmes la ouaté  musique

Des oiseaux charmeurs et ludiques

Ils nous ouvraient la voie brumeuse

De rêves lointains et prodigieux

 

La clairière fraîche  nous apparut

Au bec crochu d’une montée de rue

Nous mêlant au diapason dément

Des arbrisseaux domptés,  s’aimant

 

Nous aperçûmes là,  le haut château

Serrés précieux  au fond  du petit hameau

Dressant un poitrail robuste si alléchant

Que son   guet nous parût déroutant

 

Nous fûmes tout heureux de longer

Ce lac  où barbotaient et plongeaient

Les canards sauvages accueillants

Leur aubade  réveilla  nos   serments

 

Nous entendîmes  prés du bosquet

La mélodie des anges trop  inquiets

De notre vrai bonheur dans le pré

À fredonner l’air des baisers d’après

 

Au retour, le jour tombant s’impatienta

De notre  furie de capter rapace çà et là

Mille  frais parfums de nature abandonnée

Aux ravins coquins à tout  jamais charmés 

 

La nuit captivante nous a surpris  vigilants

À la rencontre  bucolique des astres lents

Grand zoo de l’éternité des fastes beautés

Aux signes astrologiques d’un avenir secret

 

Ces derniers pas parcourus  en promenade

Brefs  furent ils et ma vigilante  camarade

S’attarda inquiète à la lune des  joutes

Pour bourrue, lui demander sa sûre route

ðC

Partager cet article

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans Narure-environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche