Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 20:22

5285549958_328db328d2.jpg

Nous avions rendez vous  sous ma pelisse
Mais les jours passent sans jamais pouvoir
Te prendre au creux de ma main  au soir
Quand je  rejoins la voûte des cieux  du noir
Pour traquer de mes yeux la couleur de ton esquisse

Le froid n’avait point  cette rudesse pour fournir
Tous ces cristaux qui composerait ta beauté
Ce diamant qui tomberait des cieux sur mon nez
Papillon de la pureté, vol magique de l’instantané
Je t’attendais dans les bras du froid pour t’accueillir

Il fut le minuit de la  prime cotonnade quand tu  te vins
Câliner de ta douceur ma joue  des premiers  amours
J’ai senti ton baiser rafraîchir ma pensée de velours
Pour communier au plaisir de ta réalité en séjour
Ton éphémère était  présence pour consoler ma faim

Je voudrai croquer toutes les saveurs de tes images
Quand tu peins de blanc les montagnes, les vallées
Que le silence de ta grâce laisse parler les cheminées
Pour que là bas les enfants te rêvent dans leurs maisonnées
A l’abri du coloriage que tu leurs a fournis dans tes paysages

A leur éveil ils courent  sur la surprise qu’en ce matin
Tu leur as posté à la fenêtre de leurs yeux de mendiant
Ils pensent  déjà à ton bonhomme, à son chapeau de paysan
Aux  batailles de boules, petit soldats de l’hiver d’antan
Et leurs premiers pas crissent ta couverture comme béguin
¤
Ta chaleur à l’ardeur des merveilles du soleil  au zénith
Et les joyeux lurons ne savent plus  reconnaître la froideur
Leurs jeux d’hiver glisse dans la tiédeur de leur bonheur
Le nez, les oreilles rougissent dans la  flamme de leur candeur
Seule la nuit les déprime quand le jour à la hâte prend la fuite

Tombe, tombe la neige sur l’immensité de la plaine des hommes
Je vois les ombres  de nos âmes courir sur les  merveilles
De ton manteau qui  nous laisse ;  un fleurir  sans pareil
Des  beautés, des bonheurs, des amours quand  s’éveillent
Leurs rêves  pour s’affranchir de leurs nuits qui s’endorment.
☼ƑƇ



Partager cet article

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans Narure-environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche