Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 11:39

 

 

775919849_3a1841c409.jpg

 

Un soir j’en ai eu mare  de me pourfendre

Cette, ma morale, oui! Ma raison doit comprendre

J’ai voulu prendre, je vous l’assure tout prendre

Je ne suis nymphomane je suis une douce

C’est peut être cela, prendre son pied  trop tendre

Ne vous y méprenez pas à venir,  alléché  attendre

De moi quelque chose à vous bien  surprendre

 

Avant tout je vais devoir prendre la main  de celui

Qui veut risquer  d’être là ; à entendre mon si 

Et peut être prendre petit polisson, mon lit

Je ne le vois pas prendre son pied au du de mon corps

Je vais le prendre au mot et je vais l’informé du délit

Qu’on ne vient pas prendre mon  bel honneur pardi

Je n’ai rien à  voler et à lui voler pour me mettre au défi

 

Je vais prendre la poudre d’escampette pour déguerpir

Tant pis si je dois prendre le large, mais  quel avenir

Vous riez sans prendre part à ma misère, c’est m’avilir

Mais je vais vous prendre à part pour vous faire partager

Mon ennui et je vous demanderai d'accepter de me garantir

De l’injustice qui va prendre d’office ma vertu pour la salir

Mais je vais prendre à parti ce mal qui veut prendre mon bâtir

 

Au tribunal le juge a voulu prendre comme une envie de pisser

Un jugement à prendre les vessies pour des lanternes démodées

Il m’a fallut prendre sur moi pour ne pas en rire sans pitié

Mais à tout prendre je préfère l’amande fraîche à la prison

Et j’ai du m’en prendre à mon avocat que j’aurai bien croquer

Je ne pouvais prendre son parti,  il avait déjà payé sa faculté

Pour prendre bien,  en se laissant prendre par un compte fortuné

 

Puis un jour je me suis laissé prendre, pas à ce que vous croyez

A la bêtise qui vient vous prendre au mors de la rumeur

Il se disait que je venais de prendre amant, fusse à prendre saveurs

Avec grand sourire et j’ai du prendre sur moi pour tout  récuser

Une telle ânerie  avec le dos de la cuillère pour n’avoir candeur

Le brave avocat à du prendre de dépit  charge  de ce fait révélateur

Il en a perdu son compte courant sans en prendre intérêt rageur

 

Vous savez à tout prendre je vais prendre le fond de l’histoire

Sans en prendre un éclis pour prendre en faute mon espoir

 Il vaut mieux laisser que prendre, pour ne  prendre l’illusoire

Ce n’est jamais bon pour le moral,  il vaut mieux prendre alors

Ses jambes à son cou afin  ne pas prendre en pleine face l’assommoir

Quand votre  bonheur vient prendre la place du  vil  désespoir r

Aussi  je ne vais plus prendre mais je vais en faire prendre, au revoir !

☼ƑƇ

Partager cet article

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans morale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche