Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 12:22

 

 

5366595282_6803fbd324.jpg

Sur le chemin de l’est

Une gare dans l’ivresse

Repoussait la vieillesse

Des patiences sorties de leur paresse

 

Dans le noir des sourires

Quelques fluorescences  pour avertir

Qu’une largesse de trottoir  à investir

Proposait les bas-résilles du plaisir

 

On entendait les soupirs se répondre

Viens chéri ne te laisse morfondre

Dans ta frustration du grand nombre

Viens avant que ma beauté s’effondre

 

Prend le train de mon argument

Regarde mes tampons ils sont tentant

Mon wagon engrange le boniment

Pour un court voyage envoutant

 

On gravit la pyramide d’un escalier

Le passager devint fou à lier

Quand la nymphe le bisa et  qu’il dut délier

Les billets d’un plaisir passager

 

De sentiment il ne su, de tendresse si moins

De corps il ne vit que l’ombre d’un soutien

Ce train-train força ses habitudes sans soins

Et l’heure lui rappela qu’elle n’y pouvait rien

 

Le bonheur à la porte le laissa si léger

Qu’Il se dut de laisser sa satisfaction au lai

De son inquiétude, elle se mit à parader

Il ne pourrait prendre le train de la réalité

 

Il passa la nuit loin de son aimée

Dans la peur du sida qui pourrait nidifier

Dans son avenir détruisant l’us de sa fidélité

Investissement d’amour de ses belles années

☼ƑƇ

Partager cet article

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans morale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche