Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 11:34
Vrai ou faux

 

On m’a dit que ce vrai est faux

Peut t’il être faux s’il est vrai

Pour un  faux je le crois vrai

Mais croyez moi vrai il est faux

 

Vous hésiter à prendre le vrai faux

Mais le faux est plus beau que le vrai

Ce n’est pas faux de prendre le vrai

Mais ce désir d’un vrai laid  qui est faux

 

Allez, Je signe vrai pour ce faux

Quoi!i ma signature est un faux vrai

N’exagérez  rien un faux est nul c’est vrai

Ah oui, mon logo mais c ‘est un vrai faux

 

On va en finir avec cette histoire de vrai faux

Je divague, je m’inscris en faux pour le vrai

Et vous pensez que je dis faux dans ce vrai

Ce que j’écris est vrai mais le tout est faux.

 

Moi je ne connais que le réel qui est vrai

Fut il que le réel soit lui aussi vrai

Alors la nature me tromperait-elle

Quand le beau est poison

Es le vilain  un contre poison

☼ŦC

 

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans pensées-esprit
commenter cet article
6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 11:00
Ma faim de t'aimer

 

 

 

Du frais ruisseau dévalant   ta pensée

Tes yeux  langoureux ont entonné le chant

De ton amour obstiné, éclats dansant

Chaloupant sur les versants de ma destinée

 

La cascade vivace  de tes lèvres  furieuses

A rugi sur les pans de mon désir d’aimer

Illuminant  les gerbes lascives de tes baisers

Coulant suaves au fond de mon âme pieuse

 

Tu as couru sur la plaine de mes mots

Verdoyants, chatoyants prés de ton esprit

Qui me répétait tes ‘je t’aime’ réjouis

Que tu transcrivais sage  en caresses duo

 

Ton ruisseau à grandit, en rivière a coulé

A l’estuaire de nos vies se jette sur la belle mer

De notre grand bonheur de s’aimer  sincère

Mélange  de nos cœurs sur la grande immensité

 

Il est ce temps d’accoster au mirifique port

De ces amours qui s’amarrent au grand  bonheur

D’assurer à l’éternité la dualité de notre  ferveur

Sereine pour voguer en défiant les mauvais décors

 

Viens larguer les amarres de ma faim de t’aimer

Hisse haut cette volonté de m’accueillir frugal

De ce bonheur  installé sur mon rêve  infernal

Si tu le veux il te conduira sur mon océan de fidélité.

☼ŦC

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 11:02
Noir et blanc

 

 

J’écris preste  encre noir esur le papier blanc

J’ai l’ai vu blanc mais maintenant le voilà noir

La nuit noire lui a gâché la pelure de son blanc

J’attends  la lumière du  blanc pour quitter le noir

 

Je travaille au noir pour un homme blanc

Mon oeil trop blanc lui jette un regard noir

Je n’écris pas   un roman noir comme un seing blanc

Quand je reste sur le blanc je broie  souvent du noir

 

Dans le blanc vous ne trouverez jamais du noir

Sauf  je l’admets  tracer un trait noir dans le carré blanc

Voyez  ce blanc caché qui laisse  se dresser ce noir

Le noir à l’avantage sur la quantité  absolue du blanc

¤

Mon manager n’est pas blanc il a souvent des trous noirs

Il c’est marié avec une noire c’était un mariage blanc

Il boit du vin blanc  mais supporte mieux le pineau noir

Cela l’oblige de porter des  verres noirs délaissant les blancs

 

Pour moi cela m’indiffère, c’est pareil blanc ou noir

Je peux écrire  blanc sur noir ou noir sur blanc

De mon esprit blanc on dit que j’ai des pensées noires

Je ne me suis jamais glissé dans le noir, je suis trop blanc.

☼ŦC

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans jeux de mots-homonymes
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 09:56
Je viens de rêver

Rêve Ô rêve soulage moi

Transporte-moi, au pays  aimé

De la belle réalité  de la paix

Que je traverserai sans émoi

 

Je marcherai sur les  contrées

Où l’on accède aux bonheurs

Qui vous sont toujours ardeur

Lieu de désertion des  malheurs

 

Je deviendrai un  funambule

Déposant sur chacun les plaisirs

De vivre au paradis des désirs

Et je disparaîtrai  somnambule

 

Je serai empereur  de la mansuétude

Justicier des causes inexistantes

Seul le bien vivra de l’expérience

Tous mes sujets parleront de  béatitude

 

La musique sera monnaie d’échange

Les notes n’auront que le seul prix

De s’extasier sur le grand crédit

De l’abyssal plaisir, cantique d’ange

 

Plus de guerre, armes des sourires

Qui explosent les bontés de l’amitié

Quand les mains se serrent d’avidité

Pour vivre uns belle vie à décrire

 

Cœurs soulagés de toutes vicissitudes

Abonnés du suave  bonheur inaltéré

Donnant ses fruits au matin des rosées

Quand les corps se délassent sans désuétudes

 

Je viens de rêver, le bonheur, le vrai

Dans mes yeux éteints  il a bourdonné

Abeille de mon inconsciente pensée

De butiner les  sons des sages  réalités.

☼₣€

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans Bonheur
commenter cet article
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 10:15
Tes all"gros suintent

 

Toi l'Amante généreuse de mon esprit

Tu dépose altruiste ta clé en  mon sous-sol

Et je m’enferme promptement  à ton  rôle

M’étourdir de tes sempiternelles surprises

 

Mon âme se berce sur ta mesure

Caresse ma pensée au pas de deux

Je ressens le captif bonheur fougueux

Qui se donne au fond de ma masure

 

Tes trémolos, tes allegros suintent

Sur mon corps qui sage  trépigne

Comme l’enfant que la mère câline

Dans les silences de tes notes jointes

 

Plus tu avances, plus tu moderato

Et je vais  en  mes pleurs de  soupirs

Te poursuivre dans la valse et  frémir

Sur tes tempos qui dépassent mon allégro

 

Mon bonheur n’a plus de frontière

Dans ta partition suave il se fortifie

Tel le cyclone qui se charge du bruit

De tes arpèges remplis d’aurifère

 

Je me blottis contre ta  douce mélodie

Et je jouis du cercle de ma solitude

Me voilà en toi comblé dans la  béatitude

Et je m’endors sur ta réalité infinie.

☼ŦC

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans musique
commenter cet article
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 15:42
L'heure du bonheur

 

Tu cherches le bonheur

Ecoute battre ton cœur

C’est l’heure

De recueillir en toutes saveurs

Les fruits de son ardeur

 

Ne le lâche plus, le voilà en ta demeure

Ne te lasse plus, garde lui  ton habile chaleur

Ne t’inquiète plus il t’offre tes yeux rieurs

☼ŦC

 

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans bonheur
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 14:02
Ô Réunion

 

 

Oh Réunion, loin, loin de toi

Mes yeux  en prière entonnent

Un Sega suave, nostalgique il fusionne

Sur mon esprit attentif, il se déploie

 

Au quotidien Je te pense, je te pense

Écrin élogieux  au fond de mon âme

Tes images riches de passion  se pâment

D’un cliché insoupçonnable sur ma transe

 

Et là,   défilent tous mes  amis réunionnais

Pour me révéler attendri, ces visages aimés

Perdus dans le spleen  des amitiés du passé

Cousues sur nos joutes fléchant les pauvretés

 

Mes yeux tapinent tes plages colorées

Pour humer  tes parfums doucereux

Goûter le fruité de  tes letchis  savoureux

En courant malicieux sur tes  flancs dentelés.

☼ŦC

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans souvenir
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 13:39
Merci à mon ode

 

Merci à mon ode

 

 

La nuit  dépose sur mon âme son  nuage

Etendard  de compliments  mis au secret

Par la sagesse de mon esprit à l’attrait

De rester humble dans ce confortable paysage

 

Les mots trop riches égratignent

Ma pauvreté d’âme sensible  en errance

Et je veux me cacher pudique d’absence

A ne pas me laisser croire aussi digne

 

Réconforter par mes mots, merci humanité

Joies au trait de mes couleurs; merci lumière

Engendrez le bonheur j’en fais la prière

Je ne demande qu’un petit éclat de sincérité

 

Tu as lu et  vu, reconnaissance de la simplicité

Me voilà émerveillée, enfant à ses premiers jeux

Je parcours ton ode  pénitente des  grands feux

Qui fait jaillir  des volcans éteints  par l’adversité

 

Douceur des vers, j’en reconnais l’adresse

Et la rime monte au ciel, dévote des puretés

Je m’y love, Courtisane des franches amitiés

Arbore aux plaisirs  le sourire de cette finesse

 

Le temps me fait belle et j’en donne une parcelle

Ecrire  la ritournelle, pour toujours être celle

Qui engendre un  label, pour un  moral naturel

Condition réelle, d’une belle  vie rationnelle

 

Merci est à mon  merci, trésor trop minime

Le poète ne sait plus, quel mot authentique

Donner en puissance à ce trop mirifique

Arc en ciel  de bontés à traiter au sublime.

☼ŦC

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans poesie-poetes
commenter cet article
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 13:44
Je pars, je reviendrai

Voilà le temps de vous quitter

Je pars  voir le temps de demain

Dans la folie de mon entrain

Pour rejoindre les hauts sommets

Je pars, je reviendrai

 

J’irai là bas mon âme reposer

Dans la douceur du certain

Où les vallées ne touchent le lointain

De  mon esprit prêt à s’enthousiasmer

Je pars, je reviendrai

 

J’irai cueillir  tous ces mots à  aimer

Qui jonchent  au soir le terrain

De l’inspiration du sage écrivain

Qui voudrait au silence se sublimer

Je pars, je reviendrai

 

Je m’élèverai pour mieux vous retrouver

Vers les cieux où rien n’est inhumain

Quand seul mon bon langage puritain

Echangera vos  sentiments sans vous ruiner

Je pars, je reviendrai

 

Serai-je loin de vous à galérer

Non! mais je sais que  déjà le demain

Sera ! Je suis sûr, jour prochain

Pour ma poésie  vous la laisser se révéler

Je pars, je revendrai

☼ŦC

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amitié
commenter cet article
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 12:14
Larmes

Larme qui fond dans le sillon

Des meurtrissures de tes ennemis

Défausses toi de cette ville envie

Déposer  ta vengeance sur ton limon

 

A l’abreuvoir de tes grandes  rancunes

Distille  des bords de ta vive pensée

Tes sentiments  atomisés  à ta bonté

Jaillit en intensité de ta mansuétude

 

Dans ta vivifiante perle d’étincelles

Donne à la raison pour tous les innocents

De transmettre ta croyance de la tempérance

À tous ceux qui transgressent ta parcelle

 

Larme tu es si belle dans l’émotion

Quand tu souris  en grande humilité

Solitaire douceur d’un bonheur  facilité

Quand tu vogues sur les grandes évasions

 

On te rassure lascivement   de la main

Te protégeant  du persiflage de l’autre

Te gardant joyau  incandescent des pauvres

Chaleur inexpugnable de nos sensibles  faims

 

Larme associes toi à tous les grands bonheurs

Ne t’assèche pas  sur les insipides  malheurs

Illumine le sourire des amoureux  de l’ardeur

Ceux qui vivent hors des sentiments de  frayeur.

Sois larmes de bonheur

☼ŦC

 

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans Emotions
commenter cet article

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche