Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 19:14
Votre tendre baiser

 

Sage vous voulez, me parler ma mie

Votre tendre  baiser ce délicieux petit baiser

Fut sur ma pensée votre prime mot aisé

Sur mes lèvres attentives  à votre sereine  envie

 

Ces mots gardiens  du silence qui vous racontent

Dans la calme  félicité   de l’oubli, le majestueux

Déclaration  vivace de ces amours somptueux

 Quand nos lèvres, ces  grands  cœurs se rencontrent

 

Mots silencieux  qui se posent en douceur  sur le secret

De notre beauté magnifiée  dans ces campagnes luxuriantes

Où se promènent légères  nos ombres  attendrissantes

Celles qui se séparent tendrement de la douce réalité

 

Je vois ces mots merveilleux  qui gais s’envolent

Vers  nos avides  pulsions, la haut dans  l’inconscient

Qui laisse nos corps  tétanisés, notre   enlacement  impudent

Nous sommes âmes éteintes  de la réalité, prêtes  pour le grand  vol

 

Ma mie quel bonheur de vous rendre plus  qu’heureuse

Ma parade démente  c’est le don ailé  de mon grand serment

Qu’il soit pour vous ce gage de ma volonté d’intransigeant

Mes mots, mes mots, baisers d’amour, seront  dévotion majestueuse.

ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 13:42
Dernier regard

A la petite nuit, deux amants s’interpellent

Leurs  baisers se racontent des mots sourds

Qu’entretient leur cœur   près de leur grand jour

Tissant   bonheurs  sous le corsage de la belle

 

Dans leur monde clos, plus rien ne les dérange

Paradis de l’amour,  aucun mot ne s’envole

Leurs pieds n’ont plus de terre,  ils ne s’affolent

La nuit les enveloppe,  dans le frais de leurs échanges

 

Le temps les dépasse, ils ne savent plus le compter

Ils ne désirent que le présent, pourquoi le demain

On se sent si bien, dans ces grands moments sereins

Et les baisers ne savent, se lasser de ce désir répété

 

Ils ne vous tournent pas le dos, de ces instants rêvés

Trop esseulés dans le bonheur,  vertueux d’y resté installé

Ils se gourmandent  au philtre, du bel amour insensé

Vous ignorent, vous les absents de ce monde, de l’irréalité

 

Dernier regard appuyé, pour mieux se fondre

Ils se quitteront  vers ces opposés,  pour rêver les futurs

Les mains se glissent, dernières attitudes, que c’est dur!

Nous seront là demain, tournent la tête, pour ne pas rompre…

ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 17:12
Grand est mon désir

 

 

Mon amour! Qu’il est grand mon désir

De voler vers mes grandes envies

Vous avoir dans mes bras  sans soucis

Protégeant votre fidélité comme un saphir

 

Je ne voudrai que mon zèle devienne rebelle

Qu’il laisse un voile rigide sur notre amour

Apportant un grand mécontentement trop lourd

À votre esprit me laissant  sage sous votre ombrelle

 

Je viens casser à vos pieds l'arrogance

De mon amende honorable je vous susurre

Ces petits mots  qui vous délasseront   pour sûr

Dans votre patience de la bonne attirance

 

Fou de vous je souffre de mon appétence

Le remède diabolique est votre désir de m’aimer

Contrôlez  les pulsions de mon cœur atrophié

Il psalmodie pour vous toute sa pure démence

 

Si vous m’accordez  ce premier baiser chatoyant

Ma promesse sera  de vous laisser ce royal  souvenir

Impérissable sera t’il de vous émouvoir  à  sertir

Sur votre pensée, mille pierres d’amour incandescentes

 

Faut-il que je vous jure ! Vous laisser dans ce calme

Qui interroge les désirs pour se rallier aux envies

Qu’il en fût ainsi, je me retire dans mon espoir

Vous voir crier votre besoin de bonheur que je vous clame

 

Je veillerai mon   amour  à votre beauté  princière

Seul à fond de cœur libérant ma raison  attentionnée

Je butinerai vos sourires et vos grandes bontés

Les recueillant  chaque jour pour éviter ma misère

 

Je ne cherche, je ne veux que cet auguste  bonheur

Il rayonne dans ma pensée, se projette sur mon corps

C’est à vous que je le destine, laissez-vous émouvoir, il dort

Ouvrez-lui la porte de votre cœur, sans peur

Il désire vous le confisquer, pour un tout éternel.

☼ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 20:06
Le marinier amoureux

Les brumes fraîches de ma pensée

S’élèvent folles  vers les hauts cieux

Pour s’associer solidaires  au mieux

A la réalité de ses mirifiques  beautés

 

Sur la berge abrupte  du petit canal

Dans  le silence patient des eaux

Stagne le guilleret  flip-flop si  beau

De mon bonheur se voulant  amical

 

Accolé timide à la petite péniche

De mon amour au tendre révélé

Je joue de son aussière entremêlée

Pour l’attirer à moi et je m’affiche

 

Magnifique marquise aux cils ciselés

Tes yeux puisent au soleil la lumière

Pour te mirer sur la prunelle d’un désert

Celui de ma vie solitaire que tu peux fouler

 

Que je conquière tes douces formes

À m’attendrir sur l’image de ta bonté

Je ne pourrai que m’y joindre pour t’aimer

Le courant  des eaux me conduira

À l’écluse de tes gracieuses formes

 

Seuls sur les biefs de notre couple  amoureux

Nous irons coucher sur les pattes d’oies du bonheur

À la veillée de ces soirées suaves sans frayeur

Pour nous aimer  dans notre cabine de l’heureux

 

Je ne te quitterai plus petite péniche sur le beau canal

Je te conduirai patient aux mystères  de ma belle vie

Pour te donner chaque jour le meilleur de mes  envies

Plonger dans le profond  où je puis t’aimer  d’amont en aval

Pour nous conduire privilégies

Là où l’amour complice,  vous ensorcèle

ƒC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 13:50
Amours fidèles

 

 

 

J’ai consulté mon trop bon clinomètre

Voulant voir en puissance apparaître

Cet amour que je te voue  à fond d’être

Prêt à libérer  ce pulsar constant à émettre

 

Ma monolithique galaxie gravite à ta merci

Rebondit sur les plaisirs de tes envies

Et mon astre  te suggère  ces folies

S’aimer  accrochés à notre  beau paradis

 

Je t’emporterai sur la voie lactée illuminée

Comptant  les étoiles et t’en rendre les baisers

En  inventoriant  les jours de l’infini à t’assurer

Les bienfaits de cette vision à ne plus devoir en  rêver

 

Nous volerons sur les éthers qui règnent en silence

Sur les contrées solitaires de nos amoureuses errances

Où nous reprendrons le souffle de notre puissance

Pour vivre en apesanteur tous nos  instants  d’absences

 

Je te donnerai de vivre ces explosions  jouissives

Qui libèrent  les engendrements d’astres suggestifs

Dans les espaces libérés  d’une vie toute inventive

Où les amours se fidélisent  aux pensées projectives

 

Notre monde sera  protégé de ces maladies démoniaques

Nous n’aurons à souffrir de ces maux de l’arnaque

Et nos cœurs ne connaîtront  qu’un voyage paradisiaque

Pour garder ce bien être à l’infini et mourir  insomniaque

☼ŦC

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 13:01
Il est doux d'aimer

 

 

Il est doux, il est doux

D’aimer dans vos sourires

Quand de vos yeux s’unir

Sonne le plaisir de votre redoux

 

Tendresse  tu me câlines

Sur mon fond de pensées

Elles frissonnent à ta gaîté

Je cours vers ma  belle féline

 

Baisers déposés sur mes désirs

Ils se révèlent sur ta mirifique beauté

Douceurs de ta sensuelle beauté reposée

Mes lèvres apaisent sages tes soupirs

 

Courbe pure de ton friand déhanché

Enrubannée  d’un  flot  bouclé et  doré

Frissons captés de ta  chevelure chaloupée

Démarche  étourdissante de princesse enviée

 

Je m’accroche  désespéré à tes pieds soyeux

Les dévorent jouisseur,   miel  de ma passion

Je rage au sevrage de ma bonne satisfaction

Docile d’être le  repu affectif  du merveilleux

 

Assoiffé de tes tentations saines  je  m’abreuve

Tes poses suaves  m’enivrent heureux  de pulsions

Ma tête divague à gommer ces furtives  sensations

Je ne te quitte,  je  t’enfouis dans ma prospère  épreuve

 

Quand ton corps me dira vole à ma réalité

Je me surpasserai pour  toujours te dévoiler

Mon bonheur de te recueillir dans mon nid douillet

Où s’unissent   les nichées  pour la grande éternité

ŦC

 

 

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 13:00
L'éclat des amours

 

Debout  sur mon rêve cavalier je glanais

Des indices somptueux tout en  trustant

De mes yeux  lumineux le jardin ondoyant

De la belle ravageant  mes désirs ravivés

 

Mon délice te prendre dans mon verveux

Jouant de ma plénitude  de grand baladin

Qui s’extase  à la vue des grands desseins

De ton avenir, jours comblés de plaisirs luxueux

 

Souffle de mon corps, caresses  mélopées

Elles se faufileront  sur ta pensée sans facétie

Seule mes  prières à ton envie seront ma minutie

Je ne quitterai plus tes faveurs  par trop obsédé

 

Quand je coucherai mes mots sur ta pensée  ravie

Tes yeux me diront voilà  tout mon  bien cessible

Mes lèvres ont faim de tes fastueux bonheurs fissibles

Ma pensée extirpe ces désirs adulateurs que l’on ne tarie

 

Dans le soleil de ma vie je graverai ton image gouachée

Pour me sortir en ta compagnie de mes petites  angoisses

Tu seras fière de me conduire dans ces lieux où pavoise

L’éclat des amours de ces mers fructueuses jamais asséchées

 

Nos destins s’accrocheront  à la joie de la convergence

Nos regards, nos mains soudain n’auront plus de barrières

Ils dévaleront soyeuses  les courbes de nos sensations fières

Le doute soulevé  nous voguerons vers  l’amour de la précellence

ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 13:50
Les épis de vos vies

 

Au coin serré du petit champ de blé

Nous avons cueilli les épis de nos vies

Baisers entrelacés de nos fidèles envies

Dorées  au grand soleil de passions  sublimées

 

La sève de nos cœurs saigne sur nos pulsions

Dans le silence  de notre intime recueillement

Se mêlent  les cantiques  de l’étourdissement

Ils nous entraînent légers à de  pures tentations

 

Nos yeux se dévorent, appétit  des affamés

Courent sur nos corps  comme des morfales

Émiettent nos beautés  aux plaisirs fatals

Des bonheurs pour ce  vif  amour dual esseulé

 

Mots tendres au langage court, il s’excuse

De ne pas être prolifique en  incantations

Seul perce la bulle messagère,  de ces « je t’aime »

Témoin de l’accident ravageur de notre  passion

 

Satellites des bonnes pensées, unique trajectoire

Elle rayonne sur notre  orbite des  douces  sensations

Dégage  ces énergies de l’amour  igné des  pulsions

Qui irradient  nos corps révélés à l’effet ostentatoire

 

Au  mélange de nos corps joueurs s’élève

Un merci enjoué aux  effluves de bonnes senteurs

Elles se mirent dans le bleu  de ce fondé bonheur

Que nous offrent les cieux  accroché à notre rêve

 

Le gentil étourneau à tire d’ailes  nous a prévenu

Il est temps de dénouer votre union de l’altitude

Les choses ordinaires vous attendent  dans la plénitude

Profitez-en pour percer les  secrets de tous vos imprévus

ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 19:08
Aventurier de l'amour

 

Avez vous parcouru des étangs boueux

Traversé harassé des fanges trop putrides

Dévalé alourdi des pentes d’incertitudes

Embourbé  vos jours en  de  tristes  enjeux

 

Votre  paradis vous a fermé  inquiet sa porte

Vous laissant sur ces routes d’ingratitudes

Seul  à votre rêche souffrance,  de   lassitude

Pour entreposer sur ce corps, une névrose forte

 

Votre rebelle esprit vigoureux a  déjoué ce sort

Il a vaqué lucide, à cette lumineuse  découverte

Un être ravivé à choyer, un être aimant à aimer

Vous avez retrouvé assuré,  la voie du bon port

 

Le regard fixe, sur les beaux horizons  nouveaux

Pas tranquilles dirigés, vers les bonheurs frugaux

Ciel d’azur où volent, les suaves baisers  jumeaux

Dans ces campagnes dorées, aux semailles des mots

 

Le soleil embrase vos pensées de toutes vos folies

Glisse enjôleur sur vos bontés de caresser ludique

Cet amour qui se dévoile, instant du  magnifique

Consécration d'un duo pour la cérémonie du ravi

 

Vous les conquérants, du bonheur bien licite

Chantez et glorifiez  l’amour, de ces aventuriers

Boucaniers  de la paix des sens altiers

 sortis vivaces des vastes bourbiers

Vous rayonnerez d’une splendeur explicite

 

Il est loin maintenant, le sentier  des douleurs

Vous  escaladez les monts oxygénés des transes

Dans les nuages  de l’amour, vers la transhumance

De ces majestueuses  plaines, où se germent saveurs

ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 13:00
A éclos ma rose

Viens d’éclore,  une rouge fleur

Au sang vivifiant,  d’un ton pur amour

Se lovant  à mon attachant  cœur

Je la greffe, à ma nef en ce jour

 

Pétale de rose, rafraîchie de ma rosée

Quand mes yeux s’exilent, sur tes prunelles

Ensorcellent  ton désir, en ritournelle

Pour  m’aimer d’un amour nourricier

 

Quand le parfum sublime de ta peau

S’élève sur mes mains, douce volupté

Je caresse ton feuillage, pelage beau

Et mes lèvres le recueillent, puissance nacrée

 

Que tes mots langoureux sont chauds

Cajole en tendresses, mon esprit

Rose rouge d’amour infini, pour le héros

De ta passion, ce  corps, surgit d’un atémi

 

Regorge ton cœur, de la sève frémissante

Qui trace en flocage, tes pulsions sur ton visage

Il baigne  dans mes baisers, promesse calmante

De t’enserrer dans mon délire, d’amour sage

 

Je voudrai te laisser à ta terre maternelle

Mais mon toucher t’attire vers mon cœur rêvé

Je te cueillerai donc ! Belle de l’éternelle

Dans le bouquet de ma pensée je te protégerai

 

Chaque jour que le temps, dévoilera au futur

Tu guideras ma vie, sur des bonheurs d’aventures

Tes piquants adouciront, mes habitudes trop dures

Et ta douceur comblera, mes bontés qui te rassurent

 

Jamais, au grand jamais, je ne te laisserai flétrir

D’un manque d’amour, d’un manque de bonheur

Chaque jour je te déposerai, en cadeau pour te servir

Mes baisers, mes tendres baisers, riches de fraîcheurs

 

Je sais,  je sais, tu ne me demandes que mon amour

Rien n’est plus grand, n’est plus beau, quand la rose éclos

Tendresse infinie, elle se dresse sur l’horizon d’un jour

Pour colorer votre vie, d’un arc en ciel nouveau

ŦC

Repost 0
François.CRETEAU Creteau François - dans amour passion
commenter cet article

Présentation

  • : Bouquet de poésies
  • Bouquet de poésies
  • : l'histoire d'une vie de poète au jour le jour, tout est instant de poésie, le passé de ma jeunesse en Lorraine , celui vécu pendant 30 ans vécu sur l'ile de la Réunion , mais plus encore la vie amoureuse c'est quoi? tout autant le ce qu'ont été, ce que sont, ce que seront mes pensées, mes joies, mes inquiétudes mes désirs ; le monde d'hier, le monde d'aujourd'hui , le monde de demain
  • Contact

Recherche